Comment concevoir la plomberie d’un îlot central de cuisines ?

ilot-central

Côté cuisine, la tendance est à la conception d’un îlot central aussi bien utilisé pour la mise en place d’un plan de travail, d’un évier ou de la plaque de cuisson. Mais s’il est intéressant d’y installer un évier, quelles sont les contraintes techniques à prendre en compte ?

La plomberie d’un îlot central, la règle de conception

Très pratique et design, l’îlot central est un aménagement de cuisine très en vogue. Accueillant la plaque de cuisson et l’évier…, ce plan de travail placé au centre de la cuisine est complexe à concevoir compte tenu de la nécessité de penser à la plomberie, savoir le système d’évacuation et le réseau d’alimentation en eau. Dans une maison neuve ou à construire, la plomberie peut être encastrée dans les murs et installée sous dalle avant de parvenir sur le plan de travail. La plomberie d’un îlot central devra alors être réalisée au même moment que les gros œuvres suivant la norme NF DTU 60.1.

Dans le cadre d’une rénovation, la plomberie d’un îlot central nécessite des travaux conséquents. En effet, il faut créer un nouveau réseau d’adduction et d’évacuation d’eau au centre de la cuisine. Ce qui nécessite alors la création de saignées dans les murs et dans le sol et la pose des nouveaux réseaux suivant le besoin de l’îlot. Ensuite, il faut recouvrir les saignées et assurer que les murs et le sol retrouvent leur état initial. En somme, concevoir un îlot central de cuisines dans le cadre d’une rénovation est très compliqué.

La conception de l’îlot central en quelques étapes

Concevoir l’îlot central de la cuisine est assez compliqué. Ce qui explique pourquoi il faut confier les travaux les plus techniques au plombier en suivant ce lien : https://mon-plombier-bois-colombes-92.com. Toutefois, les bricoleurs chevronnés pourront toujours entreprendre les travaux en suivant ces quelques étapes.

  • Réalisation du plan

Dans un premier temps, il faut disposer d’un plan de conception qui arrive à concilier les exigences des futurs utilisateurs, les exigences réglementaires notamment en plomberie et en installation électrique.

  • La réalisation des saignées

Suivant le plan de conception de l’îlot, il faut parvenir à concevoir un réseau d’alimentation et d’évacuation complémentaire. Il faut alors réaliser la saignée dans le mur et dans le sol pour arriver à alimenter en eau et réussir à l’évacuer suivant la norme NF DTU 60.1.

  • La pose des tuyaux

Les circuits de l’îlot seront conçusà partir du tuyau d’évacuation et de l’alimentation à proximité. Afin de raccorder l’évier et la robinetterie de l’îlot, il faut s’assurer à concevoir des circuits les plus courts possible selon la norme NF DTU 60.1.

  • La pose du robinet et du système d’évacuation

Le robinet pourra ensuite être placé et fixé sur l’évier de l’îlot. Quant à l’évacuation, il sera raccordé à l’évier à l’aide du siphon et de la bonde. Pour assurer le parfait fonctionnement du robinet et de la parfaite étanchéité de l’évacuation, il faut réalimenter en eau la cuisine afin de procéder à un test.

  • Le recouvrement de la saignée

A la fin du test de la plomberie d’un îlot central, il faut recouvrir la saignée que ce soit sur les murs que sur le sol.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.