Plomberie sanitaire : zoom sur la tarification au forfait

plombier-réparateur

La tarification des plombiers professionnels laisse souvent perplexe plusieurs de leurs clients et concitoyens. Ces professionnels pratiquent, soit un tarif au forfait, soit à l’horaire. En plomberie, la tarification au forfait avantage les clients. A moins d’avoir à faire un escroc de première, cela se passe presque toujours ainsi dans le secteur du bâtiment.

Installation sanitaire : combien ça coûte ?

Pose des matériaux

La pose d’un équipement sanitaire coûte 50 euros minimum, hors prix de l’installation. Les artisans professionnels franciliens ont fixé ce seuil de 50 euros pour la réparation d’un robinet, le remplacement du siphon et la mise en place des équipements tels un lavabo simple ou un lave-main d’angle. Plusieurs centaines de milliers de personnes assurent leurs installations par eux-mêmes, sans jamais avoir à solliciter un professionnel.

Entretien

En moyenne, un artisan francilien demande dans les 100 euros pour remplacer un robinet, plus s’il s’agit d’un robinet connecté. Sur les forums de bricolage, on trouve des clients qui se plaignent par dizaines de ce seuil de 100 euros. Pourtant, ce tarif inclut les frais de déplacement et la mise en place du devis. 100 euros est le seuil minimum auquel il faut s’adapter.

Dépose des équipements

S’il s’agit de mettre en place une toute nouvelle installation sanitaire, le meilleur moyen est de solliciter un tarif au forfait avec des bouquets de travaux. Les bouquets de travaux permettent aux professionnels d’offrir une petite ristourne à leurs clients. Dans ces bouquets, il faut mieux inclure les frais de démontage des anciennes installations. Cette dernière est traitée d’une manière différente, car elle peut entrainer des difficultés supplémentaires.

En résumé

En région parisienne, on trouve une bonne centaine d’experts plombiers qui pratiquent les mêmes tarifs que ceux affichés au début de cet article. Ces chiffres sont d’actualité en région parisienne. On peut réduire ces coûts en installant soi-même les équipements sanitaires. Si c’est possible, il faut, au moins, s’occuper du démontage par ses propres moyens. Effectivement, la dépose des équipements peut entraîner une autre facture bien salée, en plus de l’installation, des frais de dépannage et des â côtés, c’est-à-dire, les au cas où.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.