Nombre d’interrupteurs différentiel, suivez le guide de l’expert électricien

interrupteur-differentiel

L’interrupteur différentiel est un dispositif de protection des utilisateurs qui doit être en parfaite adéquation à l’ensemble des installations électriques. Si la NF C15-100 impose des règles de décompte et de calcul très détaillées, encore faut-il réussir à les faire respecter.

Interrupteur différentiel, la règle de décompte

L’interrupteur différentiel est un élément de l’installation électrique qui sert à protéger les utilisateurs contre les risques électriques en l’isolant. Dès la détection d’une anomalie, ce dispositif va couper le courant électrique sur les appareils où le problème a été détecté. Les nouvelles règles posées par la NF C15-100 exigent deux interrupteurs différentiels de 30 mA au minimum sur les circuits. Quant aux circuits qui alimentent certains appareils tels que la plaque de cuisson, le lave-linge ou la prise de recharge d’un véhicule, un interrupteur différentiel de type A devra être installé par l’expert électricien.

Les autres circuits doivent aussi faire l’objet d’une protection par au minimum un interrupteur différentiel de type AC ou A. Par contre, les circuits destinés à l’éclairage et prise doivent être répartis sous au minimum deux interrupteurs différentiels. Toutefois, sur un interrupteur différentiel, le nombre maximum de circuits qui peut s’y raccorder est de huit. Suivant ces règles, l’interrupteur différentiel assura parfaitement la protection des personnes.

Le calcul de l’intensité, la règle de décompte de l’expert électricien

Il est important de disposer du nombre exact d’interrupteurs différentiels sur les installations électriques, mais il est d’autant plus important de l’avoir à la bonne intensité. En effet, pour que la protection soit effective, en amont, il faut que l’interrupteur soit supérieur ou égal au calibre du disjoncteur. En aval par contre, l’expert électricien doit calibrer l’interrupteur différentiel sur la base de la somme des calibres des disjoncteurs. Pour en savoir un peu plus sur la méthode de calcul de l’intensité de l’interrupteur, consultez ce site : https://mon-plombier-voisins-bretonneux-78.com.

Lorsque toutes ces règles de calcul d’intensité et de décompte sont respectées par l’expert électricien, les installations électriques et les appareils qui y sont reliés seront aux normes. Aussi, le raccordement à l’alimentation en électricité de l’habitat sera facilité après contrôle de l’autorité compétente. Mais, le respect de toutes ces règles est surtout important pour protéger les utilisateurs. Autant donc, apporter un soin particulier au calcul et décompte des interrupteurs différentiels.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.