Éco-construction : la construction vers le développement durable

Connue comme étant une démarche qui se veut respectueuse de l’environnement, l’éco-construction est l’exemple typique d’un bâtiment innovateur. En plus de démontrer tous les caractères de l’écologie appliquée en ce sens, elle constitue un support pour des actions d’information voire de sensibilisation et de formation envers des publics spécialisés en ce qui concerne l’environnement et l’écologie. Par ailleurs, aujourd’hui encore, construire ou bien rénover sa maison pour en faire une toute à fait écologique est maintenant accessible. En effet, ce n’est plus un rêve qui demeure inaccessible et hors prix qu’auparavant.

Matériaux naturels et écologiques, quelle différence ?

 

D’un point de vue environnemental, les matériaux écologiques et naturels se ressemblent puisqu’ils sont tous issus de la nature. Par contre, les matériaux naturels et les matériaux écologiques sont quasi différents en ce qui concerne la consommation d’énergie. Tout d’abord, les matériaux naturels comprennent des matériaux qui n’ont pas strictement aucun impact nocif sur la santé. Cependant, le processus global de leur fabrication, mais aussi de leur commercialisation peut entraîner une certaine consommation énergétique excessive qui peut affecter indirectement l’environnement. Alors que les matériaux écologiques sont composés essentiellement de matériaux naturels dont le processus de fabrication et de commercialisation reste peu énergivore c’est à dire qui respecte le concept du l’énergie grise.

Materiaux écologique

Les nouvelles technologies favorables pour une maison écologique

 

L’audit énergétique a permis de voir que les installations liées au chauffage telles que les chaudières ou l’isolation ainsi que l’usage des électroménagers sont les causes majeures des dépenses énergétiques. Alors qu’il est parfaitement possible d’opter sur le choix de nouvelles technologies vertes en termes de maison écologique. Au minimum, une maison écologique ou maison bioclimatique doit recourir à une énergie renouvelable. En ce qui concerne la nouvelle réglementation, une maison bioclimatique ou maison écologique doit disposer, au minimum, 17 % de surface vitrée. Ceci permet de favoriser l’apport en rayons de soleil qui va permettre de réchauffer la maison et diminuer les dépenses en énergie.

maison écologioque

D’autres cas nécessitent l’utilisation d’un système de chauffage automatique à savoir le chauffe-eau solaire, la pompe à chaleur ou les diverses chaudières à condensation. En couplant l’exposition au soleil et en renforçant l’isolation, il est possible de couvrir au moins 50 voire 80 % de vos besoins en chauffage. Le bois figure parmi l’un des combustibles les moins polluants avec une émission de 40 kg de CO2 par MWh. C’est d’ailleurs pour cela que des systèmes performants tels que les chaudières à pellets permettent de généraliser le chauffage à bois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.